UN JOUR, UN POÈTE : Philippe Jaffeux

In: Un jour un poète

On: 19 juin 2017

.

.

 

 

.

.

.

.

..

(…)

               Mes intervalles se modèlent sur la 

sauvagerie d’un coup de dés              Un analphabète

incompréhensible s’abandonne à une étude du hasart

Tes jours s’emparent d’une image qui ponctue un

recul de l’écriture        Le fond d’une course ébruite un

voyage de ma solitude     Elle critique tes groupes de

phrases                  pour embrasser un vide esseulé

Il rech                       erche un silence qui nomme un

appel                         de nos coups de dés   Vos

interv                        alles captent la mise en abyme

d’une pa                ge délaissée    Ma nostalgie

exprime les regrets d’un analphabète tétanisé

Un échec de l’écriture transpose le chant de tes

phrases accidentelles       Un vide sociable s’épanouit

dans l’espace intérieur de ton isolement      Mes

mots s’approfondissent depuis qu’ils ne savent plus à

qui s’adresser    Connectes toi à ta solitude pour

accompagner une distance amicale          Nos pages

sont des images qui rompent avec sa langue

consensuelle      Il régule ses chocs contre onze

nombres grâce aux jet    s d’une paire de dés 

(…)

.

—————————-

Philippe Jaffeux –  Entre,  LansKine Éditions, 2017 (Extrait, p 67-68)

.

.

Note de l’auteur :

Entre est ponctué à l’aide d’une paire de dés. Les intervalles entre chaque phrase s’étendent donc entre deux et douze coups de curseur.

Entre  est un texte aléatoire qui est accompagné par l’empreinte de trois formes transcendantes : le cercle, le carré et le triangle.

.

.

Photographies © Odile d'Harnois

.

.

—————–

Pour en savoir plus

.

.

.

❖ Le site de l’auteur : Philippe JAFFEUX

❖ D’autres oeuvres de Philippe Jaffeux ont été présentées sur Lectures au Coeur :

• Alphabet – De A à M  : La profusion du signe

• Courants blancs : Le charme magnétique d’une écriture expérimentale

• Autres courants : Les vertiges électriques de l’indicible

Écrit parlé : La méthode Jaffeux

.

.

❖ Autres articles critiques :

• Didier Ayres  Entre, Philippe Jaffeux ou la poésie fracturée

• Lieven Callant Philippe Jaffeux, Entre, LansKine, 2017

.

.

.

0 comments

Leave A Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :