UN JOUR, UN POÈTE : Gérard de Nerval

In: Un jour un poète

On: 13 novembre 2017

Photographie : La Treizième © O.d'Harnois

 

 

 

 

 

.

.

.

Artémis

.

La Treizième revient … C’est encore la première ;

Et c’est toujours la seule, — ou c’est le seul moment ;

Car es-tu reine, ô toi ! la première ou dernière ?

Es-tu roi, toi le seul ou le dernier amant ? …

.

Aimez qui vous aima du berceau dans la bière ;

Celle que j’aimai seul m’aime encore tendrement :

C’est la mort — ou la morte … O délice ! ô tourment !

La rose qu’elle tient, c’est la Rose trémière.

.

Sainte napolitaine aux mains pleines de feux,

Rose au coeur violet, fleur de sainte Gudule :

As-tu trouvé ta croix dans le désert des cieux ?

.

Roses blanches, tombez ! vous insultez nos dieux :

Tombez, fantômes blancs, de votre ciel qui brûle :

— La sainte de l’abîme est plus sainte à mes yeux !

.

—————————————————

Gérard de Nerval (1808-1855) – Artémis in Les Filles du feu Les Chimères, Éditions Garnier-Flammarion, 1965

 

.

.

.

.

Photographie © Odile d'Harnois

.

.

.

.

—————–

Pour en savoir plus

.

.

.

Gérard de Nerval (1808-1855)

Gérard de Nerval (1808-1855)

Images may be subject to copyright

.

.

.

❖ Gérard Labrunie dit Gérard de Nerval naquit à Paris le 22 mai 1808. Son père, chirurgien militaire, rejoignit l’armée du Rhin en avril 1810. Sa mère, qui avait accompagné le docteur Étienne Labrunie, mourut le 29 novembre de cette année-là, en Silésie, où elle fut enterrée. Le souvenir de cette jeune morte, devinée et absente, dont, semble-t-il, ne subsistait pas même un portrait, tiendra un rôle considérable dans le psychisme et dans l’œuvre du poète. On resta longtemps sans nouvelles du docteur Labrunie, blessé au pied durant le siège de Vilna (aujourd’hui Vilnius). Jusqu’à l’âge de sept ans, Gérard vécut chez son grand-oncle Antoine Boucher, à Mortefontaine, dans le Valois. À la fin de sa vie, ses souvenirs d’enfance, revivifiés par de fréquentes excursions, devaient lui fournir le cadre et la substance d’une partie de ses récits.

Lire l’article complet sur l’Encyclopédie Larousse en ligne

.

.

❖ [RARE] Une émission France Culture (1984) : NERVAL – Une Vie, une Œuvre : Les portes d’Ivoire  ⎢YouTube – Durée 1:13:01

 

❖ Thibaut Giraud lit Les Chimères de Gérard de Nerval ⎢YouTube

.

.

❖ Culture – Audio Books – Livres Audio : Aurélia de Gérard de Nerval ⎢YouTube – Lu par René Depasse – Durée 2:34:15

.

.

.

0 comments

Leave A Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :