UN FILM, UN UNIVERS : La La Land

In: Chroniques Ciné

On: 6 février 2017

♥️♥️♥️♥️

 

 

 

Comédie musicale, Romance

Un film réalisé en 2016 par

Damien Chazelle

*

Visuel-Lalaland

 © SND

*

.

.

SI VOUS AIMEZ le jazz et les claquettes, si vous aimez l’art et les passions dévorantes, si vous aimez les comédies musicales et les cinéastes qui électrisent l’image, alors vous aimerez sans doute La La Land de Damien Chazelle.

.

.

*

Photo-Lalaland-2

Photo : Ryan Gosling, Emma Stone

© SND

*

.

.

SYNOPSIS

Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions. 
De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance. 
Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent…
Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood ?

.

.

L’AVIS DE LECTURES AU COEUR    ♥️♥️♥️♥️

Après Whiplash (2014), formidable incursion dans l’univers impitoyable des conservatoires de musique, le jeune réalisateur américain Damien Chazelle revitalise le genre cinématographique de la comédie musicale avec La La Land, un film électrique qui défraye la chronique. Signée par Justin Hurwitz, le compositeur favori du cinéaste à qui l’on doit déjà la bande originale de Whiplash, la musique de La La Land joue la carte de la modernité tout en s’appropriant la fièvre originelle des plus grands jazzmen. Galvanisées par l’élan de la jeunesse, animées par une contagieuse soif de vivre et d’aimer, polies et sous-tendues par l’émotion, les mélodies de La La Land se combinent avec les images dans un même effort pour traduire à l’écran le climat d’ébullition intérieure qui caractérise les vies qui se construisent. Le choix des couleurs primaires (bleu, jaune, rouge) qui éclatent au soleil de la Californie dans la spectaculaire scène d’introduction dansée permet de visualiser d’entrée de jeu l’extraordinaire vitalité des jeunes héros avides de s’inventer un destin et comme prêts à conquérir le monde. L’évolution de la palette chromatique vers des tonalités plus douces ou plus sourdes, presque sombres, marque ensuite au fil du récit les changements d’états d’âme des deux protagonistes qui prennent des décisions, assument des choix qui les modèlent parfois à leur coeur défendant. 

Interprétés avec conviction par Emma Stone et Ryan Gosling qui ont pris le risque de danser, chanter ou jouer du piano sans avoir recours à quelque doublure que ce soit, Mia et Sebastian incarnent la difficulté de concilier au sein du couple le difficile art d’aimer avec un exigeant amour de l’art. Comment développer ses propres talents, mener une carrière artistique stimulante, comment s’épanouir sans mettre en péril sa relation avec l’être aimé ? Ni Mia ni Sebastian ne paraissent en mesure de faire cohabiter harmonieusement dans leur couple l’amour et l’art. Seule, la chanson des jeunes gens, le thème musical qui symbolise la force de leur attachement, semble porter en elle une réponse satisfaisante, comme si la mélodie, calquée sur le sentiment, était plus intelligente que la raison même. Dans un délicat final, où un échange de regards ouvre sur de multiples possibles, La La Land invite à ne se fier en amour qu’à la petite musique du coeur.

Bel hommage au jazz, à son histoire, à sa légende, savant numéro d’équilibrisme entre une certaine élégance classique du propos et une pétillante audace formelle, La La Land, même si l’image, acidulée et pop, paraît quelquefois décidément trop sucrée, s’inscrit avec un certain brio dans la lignée des grandes comédies musicales d’antan. Un spectacle à ne pas manquer.

O.d’Harnois

.

 

 

Photographie à la une de l’article : Emma Stone, Ryan Gosling © SND

.

.

—————

Pour en savoir plus

.

.

❖ Biographie et Filmographie du cinéaste : Damien Chazelle  (AlloCiné)

.

.

❖ Autre film de Damien Chazelle présenté sur Lectures au Coeur : Whiplash (2014)

.

.

2 comments

Répondre Anita
7 février 2017

Très tentant comme film, je l’ai pas encore vu
Merci du partage, ce sera bon pour un week end détente
bisous

Répondre gaïa
6 février 2017

Merci Odile pour cet article sur Lalaland! j’en ai beaucoup entendu parler et cela me donne envie d’essayer malgré mes réticences au sujet de la comédie musicale. Je crains de m’ennuyer, mais j’aime bien Emma Stone et Ryan Goslin.

Leave A Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

[ + ]
%d blogueurs aiment cette page :