Tag Archive

Odile d’Harnois

In: Un jour un poète

UN JOUR, UN POÈTE : Jacques Brault

            . . Le chemin . Le chemin   le chemin noir le chemin dur à parcourir et droit comme un glaçon de gouttière chemin perdu   trouvé   …

Photographie © Odile d'Harnois

In: Rome le mystère

ROME, LE MYSTÈRE (61) : Et c’est bientôt le soir

            . . . Et c’est bientôt le soir . Chacun se tient seul sur le coeur de la terre Transpercé d’un rayon de soleil Et bientôt c’est le …

Photographie © Odile d'Harnois

In: Un jour un poète

UN JOUR, UN POÈTE : Étienne Faure

          . . La plage à vide, appel du large, découple et remarie, recompose à voix basse ou plus haute, à voix basse en un sempiternel essai contre le vent …

Photographie © Odile d'Harnois

In: Lectures au Coeur vous informe

Sur quels réseaux sociaux trouver Lectures au Coeur ?

.   Du nouveau pour Lectures au Coeur Automne 2018 : Lectures au Coeur partage désormais avec vous toute l’actualité poétique, artistique et culturelle qui nourrit l’inspiration de ce  blog.   Vous aimez la …

Photographie © Odile d'Harnois

In: 6.4.X - Une mécanique de l'espoir

6.4.X : L’ espoir chevillé au corps

    6.4.X – Une mécanique de l’espoir Une présentation du recueil par son auteur . .   Comment la souffrance mène à une réification du corps Quand l’homme —  défaillant, malade, blessé — se …

Photographie © Odile d'Harnois

In: Rome le mystère

ROME, LE MYSTÈRE (58): J’habite mon cerveau

            . . J’habite mon cerveau . J’habite mon cerveau comme un calme propriétaire ses terres. Tout le jour mon travail c’est qu’elles fructifient, mon fruit qu’elles travaillent. Avant …

Photographie © Odile d'Harnois

In: Un jour un poète

UN JOUR, UN POÈTE : Silvia Baron Supervielle

          . . . ici l’heure . ici l’heure ne garde ni n’égare . ici l’herbe se repose des ruines . . . que j’arrive ou que je parte . …

Photographie © Odile d'Harnois

In: 6.4.X - Une mécanique de l'espoir

6.4.X : Forts de l’instant

          . . Forts de l’instant … . Forts de l’instant nous tenons la lumière en respect sous nos yeux la courbe lisse du temps s’immobilise en un éclair se …

Photographie : Les ampoules © O.d'Harnois

In: 6.4.X - Une mécanique de l'espoir

6.4.X : Le passage

          . . Le passage . Patiemment  la peau nous ouvre la voie dessine l’arc du chemin pointe l’horizon comme une nécessité vitale . c’est que le processus naturel de …

Photographie : Une porte s'ouvre © Odile d'Harnois

In: 6.4.X - Une mécanique de l'espoir

6.4.X : J’écoute la chanson triste des astres

          . . . J’écoute la chanson triste des astres … . J’écoute la chanson triste des astres   cependant que dans un rayon de lune on s’échine toujours à …

Photographie : Montréal-Nocturne © Odile d'Harnois
[ + ]