SORTIES DU TEMPS : Arrêt sur image

In: Les notes de lecture d'Odile

On: 6 mars 2015

 

.

Poésie

Luc Dellisse

Paru en février 2015 aux éditions Le Cormier, 67 pages

*

Visuel_Sorties_du_temps_Luc_Dellisse_

Luc Dellisse, Sorties du temps © Editions Le Cormier, 2015

*

.

.

SI VOUS AIMEZ la poésie, en prose, en vers, si vous aimez les mots quand ils fixent une image et les récits qui frappent l’imagination,  si vous aimez plonger et vous immerger dans les eaux dormantes de la mémoire, alors vous aimerez sans doute Sorties du temps, le nouveau recueil de poésies de Luc Dellisse. 

.

.

*

Carte de l'Atlantide d'après Platon et Diodore (NAMUR - LALANCE/SIPA)

Carte de l’Atlantide d’après Platon et Diodore (NAMUR – LALANCE/SIPA)

*

.

.

LE RÉSUMÉ

Luc Dellisse est poète, romancier, scénariste. Toutes ces facettes convergent dans Sorties du temps. Cette suite de poèmes en prose (où se glissent quelques textes en vers) peut en effet se lire comme autant de courts métrages imaginaires où les images crépitent en décharges électriques ou en étincelles de foudre. Un personnage y circule  dans une réalité hérissée de menaces troubles et de pièges, mais ouverte à tout moment à la possibilité de rencontres amoureuses. Le présent n’existe pas, pas vraiment. Il est irrigué par la mémoire, il est riche de tous les futurs possibles. Il n’y a pas de différence essentielle entre décrire sa vision d’il y a trente ou quarante ans, et fixer un certain mouvement des arbres, des visages ou du plaisir, qui est seulement en train de naître. De même qu’une goutte d’eau contient l’univers, le poème est le prisme qui permet de condenser ce champ de visions superposées ; et ainsi d’effectuer comme par effraction des plongées hors du temps.

Source : Editions Le Cormier

.

.

L’AVIS DE LECTURES AU COEUR         

Entre la poésie et le cinéma, il arrive que quelques esprits singuliers jettent des ponts, des passerelles, tissent des liens, subtils, légers, aériens. C’est le cas de Luc Dellisse, poète et scénariste. Pour ce professionnel de l’écriture cinématographique, le verbe ne constitue pas une fin en soi. Il ne fait qu’accompagner l’image. Habitué à visualiser ses récits, le poète est ainsi amené à dépeindre plus qu’à relater. Le nouveau recueil de Luc Dellisse, Sorties du temps, se propose de nous entraîner à sa suite dans une déambulation hypnotique au coeur de visions mémorielles.

Collection d’arrêts sur image, le livre du poète se joue du temps et de la chronologie. Entre rêve et réalité, cette «danse entre deux eaux» transcrit des états d’âme et des sensations qui se coulent, comme un film qu’on met sur pause, dans l’éternité du texte. Du passé disparu, où s’abreuve un narrateur qui s’envisage comme un rescapé de l’amour, ne subsiste en effet que la trace fulgurante, presque animale, de l’émotion. Autour des corps sans contours, presque fantomatiques, qui s’évanouissent dans le «fracas de l’air», le coeur ne se souvient vraiment que de la brutalité des passions qui l’ont troublé. Les femmes aimées, les anciennes maîtresses, quand elles ne sont pas déjà «invisibles», «[redeviennent] des oiseaux». En sortant du temps, en rompant l’allant naturel et le mouvement logique de la narration, le poète se focalise sur  le  bouillonnement sensible qui prévaut dans l’amour ou la guerre. Elaboré selon les règles du procédé cinématographique de la surimpression, chaque poème, qu’il soit en prose ou en vers, exacerbe alors la puissance du ressenti tout en en ciselant le souvenir. Du flou obtenu par la superposition systématique d’images, de ce «frottement de silex» entre des moments ou des sentiments disparates surgit au bout du compte toute la force poétique du texte.

Dédicacé à «Etienne, témoin vivant de l’Atlantide», les Sorties du temps de Luc Dellisse esquissent une archéologie poétique de l’émotion, où le mythe de l’île d’Atlas symbolise l’espoir vibrant et magnétique de retrouver, figés dans la lumière, le souvenir du passé et la mémoire fidèle de tout ce qui, dans le sensible, aide à se savoir vivant.

O. d’Harnois

.

.

Nota bene : toutes les photos sont soumises au droit d’auteur

Images may be subject to copyright

0 comments

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :