SILENCES : Courants

In: Silences

On: 17 janvier 2019

Photographie © Odile d'Harnois

COURANTS

.

Les pylônes

de loin l’ont attiré comme un phare

sculptures hiératiques

fières aux lignes épurées défiant

l’eau du ciel jusqu’à l’ombre

.

devant eux immobile

il se tait

— je dis il mais en matière de silence

le genre en vérité importe peu

.

l’orage menace

mais dans les fils malmenés par le vent

là-haut elle sait qu’imperturbable

et fluide le courant passe

.

elle a perdu jusqu’au sens des mots

.

pourtant lorsque l’éclair brutalement

lui ouvre les yeux

le cri fuse — sauvage inhumain —

.

sous l’averse le verbe se remet

à couler

.

 

Odile d’Harnois 

Courants in Silences (2019)

 

Photographie © Odile d’Harnois


Pour en savoir plus


.

.

Silences

est le projet poétique que vous pourrez suivre en 2019 sur Lectures au Coeur. Chaque semaine, vous pourrez ainsi découvrir un nouveau texte qui viendra ajouter sa pierre à la construction du recueil. Chaque poème sera illustré d’une ou de plusieurs photographies.

.

.

❖ D’autres photos sont à découvrir sur le compte Instagram lecturesaucoeur

.

.

❖ Si vous n’avez pas de compte Instagram, vous pouvez tout de même suivre en live sur ce blog les publications photographiques de lecturesaucoeur

Au bas de chaque page du blog, un bandeau photographique récapitule en effet au jour le jour les dernières publications photo d’Odile d’Harnois sur Instagram.

.

.

 ❖ D’autres poèmes d’Odile d’Harnois peuvent être lus également sur Lectures au Coeur :

.

.

1 comments

Répondre Caroline D.
17 janvier 2019

Et ce qu’on aime qu’il coule
sous l’averse et ailleurs…
Merci, Odile, pour les fils malmenés
comme pour l’imperturbable.

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :