Pannes : La loi des séries

In: Lectures au Coeur vous informe

On: 25 octobre 2018

 

Photographie © Odile d'Harnois

 

 

 

 

 

.

.

Pannes : La loi des séries 

À la manière des « Exercices de style » de Raymond Queneau

.

 

 

.

Minimaliste

.

Une succession de pannes de matériel et de bugs informatiques altère le bon fonctionnement de Lectures au Coeur depuis la fin de l’été.

.

.

Paragoges

.

Unk jour verse lac fini del étém, lo écrani esto devenup noirg. Ceg futo lag panned. Ordinateurg horse servicep. Ilo falluta entamert dej nombreusesi réparationsx d’autante queg desi bugsa su ajoutèrenta àj touty celax. Ilà étaito mêmeg impossiblef pouri Lecturesj auj Coeurj dej likere ouf dej commenterk lesa blogs amisa. Lag loin desa sériesu avaiti frappéz. Ilo n’y avaity rieno àw fairen quel répareru et patienteroooooooooooooooooooo.

.

.

Analyse logique

.

Bureau.

Table en verre.

Une table en verre dans un bureau. C’est le lieu. 

Des livres autour, des livres dessus, des livres.

Et un ordinateur.

Un ordinateur de bureau. C’est l’objet de notre attention.

L’été.

La fin.

La fin de l’été. C’est le temps.

Noir.

Un écran soudain.

Soudain l’écran noir. C’est la panne.

Moi.

Moi.

Moi muette. Narratrice.

Démunie.

Je comprends la poésie.

Mais l’ordi, non ma foi, que nenni.

Puis de jour en jour, le ballet.

Des bugs, longue série. 

Rien à faire.

Patienter, réparer, patienter.

Aujourd’hui.

Le blog ne peut plus liker.

Ni commenter.

Patienter, réparer. C’est la conclusion.

Logique.

Conclusion logique.

.

.

Télégraphique

.

ÉCRAN NOIR STOP PANNE PLAUSIBLE STOP CALENDRIER DES PUBLICATIONS DE LECTURES AU COEUR PERTURBÉ STOP BUGS INFORMATIQUES EN SUS STOP IMPOSSIBLE LIKER OU COMMENTER BLOGS AMIS STOP LOI DES SÉRIES STOP PATIENTER RÉPARER STOP MAIS COMBIEN DE TEMPS ENCORE STOP POÉSIE DE L’INOPINÉ STOP SIGNÉ EAU DES ÎLES

.

.

 

Alors

.

Alors Lectures au Coeur  a commencé à vaciller. Alors les outils informatiques, les machines, les claviers, les écrans et tout le toutim sont tombés en panne, un à un. Alors il a fallu gérer l’épidémie. Alors on a dû revoir à la baisse le calendrier des publications. Et alors, manque de chance ou loi des séries, des bugs ont éclaté comme des orages dans un ciel d’été. Parce qu’alors, c’était la fin, je veux dire de l’été. Alors maintenant, le blog résiste, mais un souci dans le programme empêche toujours de liker ou de commenter les articles des blogs qu’on aime. Alors là, c’est long, c’est sûr. Alors, vous comprenez. Alors.

.

.

 

.

    Photographie © Odile d'Harnois

.

.

.

.

.

.

.

 

2 comments

Répondre Pierrette J
29 octobre 2018

A voir la photo… les grands moyens ont été utilisés 😉
Belle semaine Odile .

Répondre Caroline D.
25 octobre 2018

J’imagine la fin de l’été. L’écran noir. Le ballet. Les orages qui se suivent. Et la patience à y avoir. Devant l’inopiné. Et bien sûr, je comprends. Et bien sûr, j’attendrai. Ce qu’il faudra de temps. Pour retrouver l’eau des îles. Puisqu’il le faut et alors. Tout simplement, j’attendrai.

Leave A Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

[ + ]
%d blogueurs aiment cette page :