LIBRES CADENCES – 6 –

In: Poésie et photographie

On: 2 juin 2016

 

Oublieuse_extase 2

.

LIBRES CADENCES – 6 –

Immobiles et secrets …

.

.

.

Immobiles et secrets …

.

Immobiles et secrets

les ciels gris-bleu se défont

filent s’effacent

défilent se lassent

.

au fond l’horizon pourtant s’obstine

fine ligne absurde répons

où le chant du monde cristallise

de l’âme éplorée l’oublieuse extase

————————————

Odile d’Harnois, « Immobiles et secrets … » in Libres cadences

.

.

Photographie © Odile d'Harnois

16 comments

Répondre 6.4.X : La douceur – Lectures au coeur
15 juillet 2017

[…] – Immobiles et secrets … […]

Répondre 6.4.X : Sous la pluie – Lectures au coeur
15 juillet 2017

[…] – Immobiles et secrets … […]

Répondre 6.4.X : La peau tendre – Lectures au coeur
15 juillet 2017

[…] – Immobiles et secrets … […]

Répondre 6.4.X : Idem – Lectures au coeur
15 juillet 2017

[…] – Immobiles et secrets … […]

Répondre 6.4.X : Fil d'émoi – Lectures au coeur
15 juillet 2017

[…] – Immobiles et secrets … […]

Répondre 6.4.X : L'enveloppe – Lectures au coeur
15 juillet 2017

[…] – Immobiles et secrets … […]

Répondre 6.4.X : Quelque chose – Lectures au coeur
15 juillet 2017

[…] – Immobiles et secrets … […]

Répondre 6.4.X : Tu as appris – Lectures au coeur
15 juillet 2017

[…] – Immobiles et secrets … […]

Répondre 6.4.X : Il y a de la lumière – Lectures au coeur
15 juillet 2017

[…] – Immobiles et secrets … […]

Répondre 6.4.X : Quand la pluie s'attarde – Lectures au coeur
15 juillet 2017

[…] – Immobiles et secrets … […]

Répondre 6.4.X : Longtemps – Lectures au coeur
15 juillet 2017

[…] – Immobiles et secrets … […]

Répondre 6.4.X : Je suis le e – Lectures au coeur
25 mai 2017

[…] – Immobiles et secrets … […]

Répondre 6.4.X : Quand les mots – Lectures au coeur
4 mai 2017

[…] – Immobiles et secrets … […]

Répondre 6.4.X : Dans les bleus du soleil – Lectures au coeur
9 février 2017

[…] – Immobiles et secrets … […]

Répondre Jag
3 juin 2016

Superbe, Odile!

Répondre Denise
2 juin 2016

Quelle merveilleuse photo très douce et je lis avec délice vos mots. Merci Odile.

Leave A Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :