L’HISTOIRE DE PI : Un palpitant récit d’aventures pour les 12-14 ans

In: Les notes de lecture d'Odile

On: 8 novembre 2012

.

Roman

Yann Martel

Paru en 2012 aux Editions Gallimard, Collection Folio Junior, 480 pages

*

Lauréat du « Booker Prize » 2002,

Prix « 30 millions d’amis », German Book Prize,

Prix du grand public du Salon du livre de Montréal-La Presse.

*

Yann Martel, L’Histoire de Pi, © Editions Gallimard, 2012

*

.

.

.

RÉSUMÉ

Le directeur du zoo de Pondichéry avait bien prévenu son fils Pi : il ne faut jamais s’approcher des fauves ! Mais il n’avait prévu que le cargo conduisant la famille et la ménagerie au Canada sombrerait, laissant Pi seul sur un canot de sauvetage. Enfin, presque seul : un tigre du Bengale, Richard Parker, est caché dans la chaloupe ! Durant 227 jours, le jeune garçon va tenter d’oublier sa faim, sa peur et les requins pour apprivoiser le fauve…

.

.

.

L’EXTRAIT

J’ai dormi toute la matinée. C’est l’angoisse qui m’a éveillé. (…) J’ai pris conscience que Richard Parker était bien réel. Il y avait un tigre sur le bateau de sauvetage. Je pouvais difficilement le croire, et pourtant je savais qu’il fallait que je le croie. Et je devais me sauver moi-même.

J’ai pensé sauter par-dessus bord et partir à la nage, mais mon corps a refusé de bouger. J’étais à des centaines de kilomètres de la terre ferme, si ce n’est plus d’un millier. Je ne pourrais jamais nager sur une telle distance, même avec une bouée de sauvetage. Et puis qu’est-ce que je mangerais ? Qu’est-ce que je boirais ? Comment j’éloignerais les requins ? Comment je resterais au chaud ? Comment je saurais dans quelle direction aller ? Il n’y avait pas l’ombre d’un doute quant à ces questions : quitter le bateau, c’était la mort certaine. Mais rester à bord, c’était quoi ? Il viendrait vers moi comme le font tous les chats, sans faire de bruit. Avant même que je m’en aperçoive, il me saisirait à la nuque ou à la gorge et je serais transpercé par ses crocs. Je ne pourrais pas parler. Mon âme quitterait mon corps sans que je m’exprime une dernière fois. Ou bien il me tuerait en m’assenant un bon coup de patte, en me cassant le cou.

« Je vais mourir », balbutiai-je de mes lèvres tremblantes. (…)

J’allais abandonner. J’aurais tout laissé tomber – si une voix ne s’était pas fait entendre dans mon coeur. Cette voix dit : « Je ne vais pas mourir. Je refuse de mourir. Je passerai à travers ce cauchemar. (…) Oui, tant que Dieu sera avec moi, je ne mourrai pas. Amen. »

 L’Histoire de Pi, Extrait du Chapitre 53

.

.

.

L’AVIS DE LECTURES AU CŒUR

Traduit de l’anglais par Nicole et Emile Martel, L’Histoire de Pi est un roman d’aventures qui séduira d’emblée les adolescents. Tous leurs thèmes de prédilection apparaissent en effet dans cet incroyable récit de survie d’un tout jeune homme naufragé au milieu du Pacifique. Entre le zoo familial de Pondichéry, où il passe une enfance heureuse à proximité des animaux sauvages, et le Canada, lieu de sa destination, la route est longue pour le jeune Piscine Molitor Patel, surnommé Pi. Dans ce texte non dénué d’humour – à sa naissance, le héros est baptisé du nom d’une célèbre piscine parisienne pour rendre hommage à un ami de la famille, qui, durant sa jeunesse, eut l’occasion d’y nager dans le cadre d’une compétition internationale des Jeux Olympiques -, Pi doit faire appel à des trésors de courage pour surmonter toute la difficulté de sa situation. Brusquement orphelin, seul sur une chaloupe au milieu de l’océan avec pour seule compagnie une bête féroce prête à le dévorer, Pi ne cède pourtant pas au désespoir. Grâce à l’amour des siens qu’il a intériorisé et qui le galvanise, grâce aux conseils que son père lui a prodigués autrefois au zoo pour éviter l’irréparable face à un fauve, et grâce enfin à une foi inébranlable en Dieu et en la vie (au grand dam de ses parents, le jeune garçon, fasciné par la religion, veut être à la fois hindou, chrétien et musulman), Pi surmonte un à un tous les pièges de cette interminable confrontation avec Richard Parker, le terrible tigre du Bengale. Avec une incroyable bravoure et une remarquable inventivité, il apprend jour après jour à cohabiter avec le fauve. Et peu à peu, une sorte d’entente tacite se fait jour entre l’adolescent et le dangereux félin. Chacun à un bout de leur chaloupe et malgré les lois immuables de la nature qui voudraient que Richard Parker, la bête sauvage et carnivore,  se repaisse de son compagnon de voyage, ils finissent tant bien que mal par lutter ensemble contre les requins et par trouver dans cette proximité involontaire une raison supplémentaire d’espérer. Et quand un pétrolier passe à leur hauteur sans les voir, Pi ne peut s’empêcher de s’écrier : « Richard Parker, je t’aime ! ». Car sans l’animal près de lui, la tentation serait forte de ne plus lutter. Ecrit dans une langue claire et aisée, le roman de Yann Martel se lit d’une traite. Scindé en deux parties (la première, Toronto et Pondichéry, évoque l’enfance de Pi, cependant que la seconde, L’océan Pacifique, se focalise sur le face à face de Pi et de Richard Parker), le texte a quelquefois l’allure étonnante d’un véritable manuel pratique de survie. Aux côtés du héros, le lecteur apprend ainsi l’art délicat de la pêche à la gaffe ou bien s’initie en quelques paragraphes au travail ingrat du dépeçage de tortue. Au chapitre 71, le narrateur va même jusqu’à exposer en détail toutes les étapes à suivre pour dompter un fauve en pleine mer. L’essentiel, explique-t-il, est de provoquer le mal de mer de l’animal. Encore fallait-il y penser…

Palpitante, pleine de péripéties extraordinaires, L’Histoire de Pi est une poignante leçon d’humanité, qui saura plaire aux  jeunes lecteurs à partir de 12 ans.

 

Odile d’Harnois

 

 

 

Nota bene : toutes les photos sont soumises au droit d’auteur 

Photo à la une de l’article : Yann Martel

Images may be subject to copyright

 

7 comments

Répondre culturieuse
2 octobre 2013

Et pas seulement les ados! J’ai beaucoup de plaisir à lire ses digressions sur les religions.

Répondre kdawikstrom
10 novembre 2012

One of my favorite books, all time. There’s a movie coming?

Répondre Lectures au Coeur
10 novembre 2012

Sure. A movie is coming for Christmas in France. I’ll see it through a preview and will post a comment soon.

Répondre kdawikstrom
10 novembre 2012

Wow!

Répondre caleephotography
8 novembre 2012

I liked this book. Can’t wait to see the movie!

Répondre Lectures au Coeur
8 novembre 2012

Me too. I have the chance to attend the preview next week and will tell you more about the movie.

Répondre caleephotography
8 novembre 2012

Please do! I saw the trailer and it looked amazing.

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :