Le poète tisse la lumière

In: À quoi sert la poésie ?

On: 5 mars 2019

Photographie © Odile d'Harnois

René Char

Fragment XXXIX tiré de Partage formel in Seuls demeurent (1938-1944)

   Au seuil de la pesanteur, le poète comme l’araignée construit sa route dans le ciel. En partie caché à lui-même, il apparaît aux autres, dans les rayons de sa ruse inouïe, mortellement visible.

Photographie © Odile d’Harnois


Pour en savoir plus


 

René Char, Fragment XXXIX tiré de Partage formel in Seuls demeurent (1938-1944)

Clefs de lecture :     Fonction du poète – Mystère de l’œuvre

  • Le poète est un explorateur : il ouvre la voie vers une libération de l’être
  • Le poète tisse la lumière : en livrant sa part d’obscur, il met au jour les fragilités universelles de la condition humaine.

❖ La rubrique « À quoi sert la poésie ? » de Lectures au Cœur donne à lire des textes de poètes, d’écrivains ou de critiques littéraires, qui cherchent à définir la poésie, qu’ils s’interrogent sur sa fonction, questionnent la création poétique ou réfléchissent sur la singularité même du langage poétique.

2 comments

Répondre Denise
7 mars 2019

Merci Odile pour votre magnifique photo lumineuse qui fait du bien après une nuit de pluie et de fort vent.
Merci aussi pour les mots de René Char.
Mes amitiés

Répondre Caroline D.
5 mars 2019

Votre photo est magnifique de lumière et de printemps. Pour moi ce matin, elle ressemble à l’espoir. Quand le ressenti sur ma ville est de moins vingt-et-un.
Et puis René Char. Dont j’ouvre si souvent les pages.
Merci, Odile.

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :