Le métier de poète

In: À quoi sert la poésie ?

On: 23 février 2019

Photographie © Odile d'Harnois

Patrick Beurard-Valdoye

Le métier de poète (Extraits) in Le vocaluscrit (2017)

. 8 .

.

Entendre l’organisateur

signaler le risque d’un très

petit public

— le match de foot

une lecture concurrente ailleurs

la grève des transports —

.

répondre que c’est juste

une question de désir

.

rencontrer en effet

ce bien-peu-de-monde

.

apprendre après coup

que les invitations

sont parvenues dès le lendemain

 

. 9 .

.

Réclamer après des mois votre cachet

.

recevoir enfin une fiche

répondre au questionnaire :

diplômes ?

[ pas de diplôme de poète ]

salaire moyen ?

[ oui, moyen ]

.

attendre

.

recevoir la moitié du cachet annoncé

en représailles

.

. 18 .

.

Transmettre votre bio l’envoyer

à nouveau car non parvenue

la renvoyer à l’organisateur

qui la réclame encore

.

ne recevoir aucun exemplaire justificatif

découvrir en librairie

que votre bio imprimée

est celle de votre père décédé

.

manifester téléphoniquement

étonnement ou plutôt sidération

.

entendre l’organisateur déclarer :

« si vous saviez combien de fois

ce genre de chose m’est arrivé »

.

 

Photographie © Odile d’Harnois

 


Pour en savoir plus


 

 

Patrick Beurard-Valdoye,  Le métier de poète (Extraits) in Le vocaluscrit (2017) (cf Textes ci-dessus) :

Clefs de lecture :   Métier de poète  – Reconnaissance professionnelle – Statut social

  • Le métier de poète reste un métier peu attractif, mal rémunéré et totalement déconsidéré tant par le public que par le monde éditorial lui-même
  • Le poète souffre d’un manque de reconnaissance sociale et professionnelle

❖ La rubrique « À quoi sert la poésie ? » de Lectures au Cœur donne à lire des textes de poètes, d’écrivains ou de critiques littéraires, qui cherchent à définir la poésie, qu’ils s’interrogent sur sa fonction, questionnent la création poétique ou réfléchissent sur la singularité même du langage poétique.

    1 comments

    Répondre Caroline D.
    23 février 2019

    Oui, une question de désir
    et de désir encore.

    Laissez un commentaire

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :