ESPRIT D’HIVER : Une atmosphère d’attente étrange et cruelle

In: Les notes de lecture d'Odile

On: 6 mars 2014

 

Roman

Laura Kasischke

Paru en août 2013 chez Christian Bourgois Editeur, Collection Littérature Etrangère, 276 pages

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Aurélie Tronchet

Titre original : Mind of Winter

*

Visuel_Esprit_d_hiver

Laura Kasischke, Esprit d’hiver © Christian Bourgois Editeur, Collection Littérature Etrangère, 2013

*

.

.

.

SI VOUS AIMEZ les romans qui surprennent, les chutes inattendues et les trames narratives brodées à petits points minutieux, si vous aimez Un Balcon en forêt de Julien Gracq ou Le Désert des Tartares de Dino Buzzati, alors vous aimerez sans doute l’atmosphère d’attente de cette parenthèse temporelle, où l’essentiel d’une vie se révèle à la faveur d’un événement d’une impensable cruauté.

.

.

*

Laura Kasischke

Photo : Laura Kasischke 

Images may be subject to copyright

*

.

.

.

RÉSUMÉ

Réveillée tard le matin de Noël, Holly se voit assaillie par un sentiment d’angoisse inexplicable. Rien n’est plus comme avant. Le blizzard s’est levé, les invités se décommandent pour le déjeuner traditionnel. Holly se retrouve seule avec sa fille Tatiana, habituellement affectueuse, mais dont le comportement se révèle de plus en plus étrange et inquiétant…

Source : Christian Bourgois Éditeur

.

.

.

.L’AVIS DE LECTURES AU COEUR     

Écrivain et poétesse américaine, Laura Kasischke excelle dans l’art de dépeindre les entre-deux de la conscience. Traduit en français sous le titre Esprit d’hiver, son dernier roman Mind of Winter en offre un bel exemple. Figée entre passé et avenir, quelque part à mi-chemin entre la Sibérie et les Etats-Unis, Holly voit défiler, en une seule journée étrange, tous les souvenirs, toutes les sensations, tous les sentiments qui la rattachent à l’orphelinat Pokrovka n°2. Personnage central de ce roman à l’atmosphère étrange, Holly apparaît très vite comme le filtre sensible d’une histoire hors normes. Héritière malheureuse d’une lignée de femmes qu’emporte l’une après l’autre le cancer, Holly, devenue stérile après un traitement agressif, décide avec son mari Eric d’adopter un enfant en Russie. Mais treize ans plus tard, alors que la fillette est devenue une belle adolescente, le blizzard se lève et Holly le pressent, le devine, en est tout à coup certaine : « quelque chose les a suivis depuis la Russie jusque chez eux ». D’emblée, le climat d’étrangeté de ce récit de Noël s’installe, se déploie lentement au rythme ouaté de la romancière, qui tire un à un tous les fils délicats d’une intrigue, dont la clef est à chercher dans l’eau brouillée du souvenir. Sans jamais rien dévoiler mais sans jamais non plus masquer la vérité, Laura Kasischke sème au fil de son texte de minuscules indices, qui tissent autour d’Holly un dessin de plus en plus précis du drame qui sous-tend le récit. Cela est fait avec la maîtrise et la patience d’un maître brodeur, qui mise sur un effet décuplé de surprise finale. La chute, inattendue et cruelle, aveugle littéralement, tant elle éclaire le roman d’une lumière neuve. Ecrit dans une langue moderne et simple, mais non dénuée de poésie, Esprit d’hiver a la force terrible et secrète de tous ces contes, magnifiques et noirs, qui nous ont effrayés au plus tendre de l’enfance.

Odile d’Harnois

.

.

.

 

Nota bene : toutes les photos sont soumises au droit d’auteur 

Photo à la une de l’article : Laura Kasischke

Images may be subject to copyright

 

5 comments

Répondre Au programme ! [Avril/Mai] | Ynelva In A BoOk
21 avril 2014

[…] – Laura Kasischke Pour celui-ci c’est en lisant la critique d’Odile sur Lecture au Coeur que je me suis dit pourquoi pas ! Après tout j’avais adoré son précédent roman Les […]

Répondre ynelva
21 avril 2014

Bonjour !
Une superbe critique qui me donne vraiment envie de lire ce dernier Kasischke ! J’avais déjà adoré les Revenants pour son atmosphère étrange entre fantastique et réalisme je sens que celui-ci va être aussi un pure plaisir à lire !

Répondre Lectures au Coeur
23 avril 2014

Bonne lecture, Ynelva ! Mais attention à la chute 😉
Laura Kasischke développe un suspense ouaté, mais cruel, dans cet « Esprit d’hiver »dont on ne sort pas complètement indemne …

Répondre ynelva
23 avril 2014

J’ai hâte de m’y mettre alors 🙂

Lectures au Coeur
23 avril 2014

😉

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :