Comme un torrent plein de lumière obscure

In: À quoi sert la poésie ?

On: 13 février 2019

Photographie © Odile d'Harnois

Claude Vigée

Loi du poète in L’homme naît grâce au cri – Poèmes choisis (1950-2012)

Mieux que la haute idée,

Plus que l’image impure,

Seul le rythme est mon roi :

Orage ou chevelure,

.

J’entends battre le sang du monde

Aux tympans aigus de la pluie,

Comme un torrent plein de lumière obscure

.

Roulerait son or froid

Vers l’oreille profonde

Et noire de la terre :

.

Chassant vers l’embouchure

D’un mince lit d’artère

L’éclair de l’épée arrachée

Aux poumons rouillés de la nuit.

Photographie © Odile d’Harnois

—————–

Pour en savoir plus

Claude Vigée,  Loi du poète (cf ci-dessus) :

Clefs de lecture :    Création – Inspiration – Fonction du poète

  • Le poète est un traducteur : il transcrit en mots la pulsation, la musique intime et contrastée du monde.
  • C’est dans le rythme qui précède l’idée et l’image que le poète trouve son inspiration.

❖ Autres poèmes

❖ La rubrique « À quoi sert la poésie ? » de Lectures au Cœur donne à lire des textes de poètes, d’écrivains ou de critiques littéraires, qui cherchent à définir la poésie, qu’ils s’interrogent sur sa fonction, questionnent la création poétique ou réfléchissent sur la singularité même du langage poétique.

1 comments

Répondre Caroline D.
13 février 2019

… si le rythme est son roi, j’en dis que la rime est sa reine…

Merci encore, Odile, pour tous ces poèmes choisis.

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :