Browsing Category

L’oeuvre poétique d’Odile

In: Silences

SILENCES : Courants

Courants . les pylônes de loin l’ont attiré comme un phare sculptures hiératiques fières aux lignes épurées défiant l’eau du ciel jusqu’à l’ombre . devant eux immobile il se tait — je dis il …

Photographie © Odile d'Harnois

In: Silences

SILENCES : Du ciel jusqu’au sang

Du ciel jusqu’au sang . le silence n’existe pas mais le souffle comme un bourdonnement d’étoiles souple et bleu . infini du ciel jusqu’au sang . tu écoutes . partout la musique est la …

Photographie © Odile d'Harnois

In: Silences

2019 : Silences

Nouvelle année, nouveau projet Après 6.4.X : Une mécanique de l’espoir en 2017, je suis heureuse de vous annoncer la publication cette année sur Lectures au Coeur d’un nouveau projet photopoétique intitulé Silences. Chaque …

Photographie © Odile d'Harnois

In: 6.4.X - Une mécanique de l'espoir

6.4.X : L’ espoir chevillé au corps

    6.4.X – Une mécanique de l’espoir Une présentation du recueil par son auteur . .   Comment la souffrance mène à une réification du corps Quand l’homme —  défaillant, malade, blessé — se …

Photographie © Odile d'Harnois

In: 6.4.X - Une mécanique de l'espoir

6.4.X : Forts de l’instant

          . . Forts de l’instant … . Forts de l’instant nous tenons la lumière en respect sous nos yeux la courbe lisse du temps s’immobilise en un éclair se …

Photographie : Les ampoules © O.d'Harnois

In: 6.4.X - Une mécanique de l'espoir

6.4.X : Le passage

          . . Le passage . Patiemment  la peau nous ouvre la voie dessine l’arc du chemin pointe l’horizon comme une nécessité vitale . c’est que le processus naturel de …

Photographie : Une porte s'ouvre © Odile d'Harnois

In: 6.4.X - Une mécanique de l'espoir

6.4.X : J’écoute la chanson triste des astres

          . . . J’écoute la chanson triste des astres … . J’écoute la chanson triste des astres   cependant que dans un rayon de lune on s’échine toujours à …

Photographie : Montréal-Nocturne © Odile d'Harnois

In: 6.4.X - Une mécanique de l'espoir

6.4.X : Tu n’attends plus que l’ombre s’efface

    . . .   . . . Tu n’attends plus que l’ombre s’efface  .   Tu n’attends plus que l’ombre s’efface peau à peau tu défais la lumière et de la nuit …

Photographie : Cuiller à sel © O.d'Harnois

In: 6.4.X - Une mécanique de l'espoir

6.4.X : L’ échiquier

          . . L’échiquier . À la marge ce qui se joue au bord bleu des gouffres influe sur les mots la manière intime qu’on a de tendre le cou …

Photographie : Echiquier © O.d'Harnois

In: 6.4.X - Une mécanique de l'espoir

6.4.X : L’écorce

          . . L’écorce . L’herbe aux chantres a poussé bien haut dans les friches au bord des routes où nous allions enfants cueillir le coquelicot qui se froissait dans …

Photographie : Écorce © O.d'Harnois