Ars poetica

In: À quoi sert la poésie ?

On: 22 janvier 2019

Photographie © Odile d'Harnois

Nìkos-Alèxis Aslànoglou

Ars poetica

Traduction du grec : Michel Volkovitch

 

.

.

Je veux que le poème soit nuit, errance

dans des rues isolées, des artères

où la vie vient danser. Je veux

qu’il soit combat, non pas musique dénouée

mais passion d’exprimer en soi l’incohérence

le désordre qui prendra feu si l’on ne joue pas

le tout pour le tout

.

Tandis que les autres, indifférents, sûrs d’eux

se gaspillent ou se préparent le soir

à mourir, toute la nuit je cherche des petits cailloux

incorruptibles dans le monologue de chaque jour

même très usés. Qu’ils brillent

dans leur épaisse obscurité, maigres insectes

hasardeux, que le sens tue

et qu’abreuve le sentiment

.

 

 

 

Photographie © Odile d’Harnois

 

—————–

Pour en savoir plus

 

  Nìkos-Alèxis Aslànoglou, Ars poetica (cf ci-dessus) :

Clefs de lecture : Fonction de la poésie

  • La poésie est mode de connaissance ; elle a une valeur ontologique.
  • Introspection, elle fait du poète un explorateur sans concession des mystères de l’être

❖ La rubrique « À quoi sert la poésie ? » de Lectures au Cœur donne à lire des textes de poètes, d’écrivains ou de critiques littéraires, qui cherchent à définir la poésie, qu’ils s’interrogent sur sa fonction, questionnent la création poétique ou réfléchissent sur la singularité même du langage poétique.

❖ WEB LITTÉRAIRE

2 comments

Répondre Caroline D.
24 janvier 2019

Bonjour Odile,

Merci pour ce poème. Pour cette image du désordre qui sinon prendra feu, et celle aussi des cailloux que l’on cherche. Je voudrais dire la poésie que je ne ferais pas mieux.

J’ai vu un film cette semaine. De la réalisatrice Jennifer Alleyn. Une femme d’ici. Un film d’une grande poésie. IMPETUS. J’en suis sortie très touchée. Par la beauté et le désir à la fois vifs et tamisés qui s’en dégagent. Comme autant de poésie.

Et tandis que je vous écris, la pensée me vient que la poésie est certes un acte du regard. Une gymnastique de l’âme, pour l’assouplir et la fortifier.

Merci, Odile. De l’offrir comme vous le faites.

Répondre lecturesaucoeur
22 janvier 2019

L’art poétique est si proche de l’humain qu’il en épouse toutes les subtilités, toutes les contradictions, tous les tourments, mais aussi toutes les joies. S’interroger sur ce qu’est la poésie, sur ce qu’on aime y trouver nous amène inévitablement à élargir notre réflexion, à questionner l’être et le monde, à s’interroger sur le temps, l’espace, sur l’amour, le sens et sur soi, aussi …

Alors vous, la poésie, comment la définiriez-vous?
Quelle(s) image(s) utiliseriez-vous pour en parler ?
Quelle(s) fonction(s) lui accorderiez-vous ?

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :